L’accouchement orgasmique

La grossesse est depuis peu devenue sexy et la presse people regorge aujourd’hui de photos de nos stars joliment arrondies. La sexy-attitude de la femme enceinte pourrait bientôt être admise et peut être même par les femmes elles même… Mais concernant l’accouchement orgasmique, le chemin est encore long. Le phénomène est trés peu connu, caché par le corps médical et les sages femmes, les femmes qui le vivent n’osent pas en parler, et sont souvent honteuses…

angelina

Depuis toute petite nous apprenons que l’accouchement fait mal, terriblement mal (et c’est pas faux…) et pourtant, il peut être tout différent, en vivant des « orgasmes cosmiques ».

Les seins, le bassin, le vagin et le clitoris gorgés de sang, sont particulièrement sensibles à la douleur certe mais aussi au plaisir. La femme a besoin d’être détendue, c’est pour cela que l’accouchement orgasmique arrive plus facilement chez les femmes qui choisissent d’accoucher à domicile.

« Sur les 151 femmes interrogées par la sage-femme américaine Ina May Gaskin, 82 disent avoir vécu au moins un accouchement orgasmique. Certes il s’agissait de naissances à domicile et de femmes ouvertes à ce type d’expérience. Mais les avantages sont loin d’être négligeables : un seul et unique orgasme serait 22 fois plus puissant qu’un calmant moyen, et l’excitation sexuelle entraîne une ouverture très sensible du vagin. » (Courrier International)

L’imaginaire relatif à l’accouchement se voit désormais d’un autre oeil.

MarinaContente_pp

Marina de BonbonRose.ch