La prostate, zone de plaisir et dangers.

Dimanche, c’était la journée internationale de la prostate. Mais savez-vous vraiment ce qu’est la prostate ?

Présente uniquement chez l’homme, la prostate est une glande génitale de la taille d’une châtaigne (environ 38 mm de diamètre). Elle est située à l’endroit où l’urètre sort de la vessie. Sa fonction est la suivante : elle fabrique environ 30% du plasma séminal, qui forme, avec les spermatozoïdes, le sperme.

schema-prostate

La prostate est une zone sensible chez les hommes.  Elle est réputée pour provoquer des orgasmes puissants par ce qu’on appelle le point P. Toutefois, c’est une pratique encore peu répandue car la stimulation du point P se fait par l’anus. Et, beaucoup d’hommes sont réticents à stimuler cette zone intime. L’homme peut la stimuler en introduisant totalement son index dans son rectum, et en faisant de petites pressions de l’index, comme un massage. Il existe de nombreux fabricants de sextoys spécialisés dans le plaisir prostatique, comme Aneros, Nexus, et Rocks Off.

Naughty-Boy 7 by Rocks Off

Stimulateur prostatique

La prostate est donc un allié pour le plaisir masculin, mais elle peut rapidement devenir un danger chez les hommes d’un certain âge. En effet, il existe 3 grandes maladies de la prostate, plutôt fréquentes.

  • La prostatite est une infection de la prostate, qui survient le plus souvent chez l’homme jeune.
  • L’adénome de la prostate ou hypertrophie bénigne de la prostate signifie une prostate trop grosse.  Cela entraîne des problèmes de miction car la prostate comprime l’urètre.
  • Le cancer de la prostate,  fréquent après l’âge de 50 ans.  Il n’est pas forcément grave s’il est détecté suffisamment tôt.

Cancer de la prostate

Ces maladies se soignent plutôt bien, mais le traitement entraîne des conséquences sur la sexualité.

  • Troubles de l’érection.  Les difficultés de l’érection surviennent dans 30 à 80 % des cas. Toutefois, 4 patients sur 5 arrivent à obtenir une érection suffisante pour avoir des rapports sexuels.
  • Ejaculation. L’éjaculation rétrograde est très fréquente. Il s’agit du sperme qui remonte dans la vessie au lieu d’être expulsé au moment de l’éjaculation. C’est un phénomène inoffensif et indolore, mais qui diminue le plaisir sexuel.
  • Orgasme. 4 patients sur 5 témoignent d’un orgasme diminué, voire absent.
  • Incontinence urinaire.  Une perte d’urine est parfois observée au moment de l’orgasme.
  • Diminution de la taille du pénis. Plus de 50% des patients opérés observent une diminution de plus de 1 cm de la taille de leur pénis en érection.

homme malade

Tout comme les femmes pour le cancer du sein, il est important que les hommes se fassent dépister. Le dépistage se fait par un toucher rectal. Pour ce faire, le médecin introduit son index dans l’anus du patient pour palper la prostate. C’est un examen indolore, mais qui reste difficile à accepter pour de nombreux hommes.

Pour plus d’informations sur le dépistage en Suisse, cliquez ici.

 

Julianne de BonbonRose Julianne

 

Sources:

http://sante.lefigaro.fr/mieux-etre/sexualite/prostate-sexualite/quest-ce-que-cest

http://www.doctissimo.fr/html/dossiers/prostate.htm

http://www.doctissimo.fr/html/sexualite/dossiers/orgasme/15730-point-p.htm