La taille qui compte: le point sur le sujet

Est-ce la taille qui compte ?

C'est la taille qui compte : vrai ou faux ?
L’IMPORTANCE DU CALIBRE PHALLIQUE DANS LE PLAISIR FÉMININ

Il est commun d’entendre que le plaisir féminin est proportionnel à la taille du sexe de son partenaire, mais à quel point cette croyance est-elle justifiée? La dimension d’un pénis joue-t-elle un rôle dans l’attrait et l’habileté à donner du plaisir?

L’Homme possède le plus grand sexe de tous les primates tantôt en taille absolue tantôt en rapport à son corps. Comme les paons femelles, qui prédilectionnent les mâles à longues plumes aux couleurs vives ; les femmes – à travers l’Histoire de l’évolution – eurent développé un intérêt important à la forme et à la taille du phallus de leurs partenaires.

Pour ces raisons, leurs choix de partenaires se seraient dirigés vers des hommes plus calibrés, transmettant ainsi leurs gènes à leur descendance. Ce phénomène est appelé la sélection sexuelle.

Couple Lie in Bed Holding Each Other

Qui dit pénis plus long, dit plus de chance d’obtenir un orgasme vaginal : le col de l’utérus et le vagin étant fortement stimulés grâce aux caractéristiques regorgeantes de ce premier. L’orgasme clitoridien n’est pas concerné par lesdits susmentionnés étant donné sa position très avancée au niveau du sexe féminin.

Lorsqu’on demande aux femmes si c’est la taille qui compte : elles y accordent moins d’importance que les hommes et leurs avis divergent. Cela dit, la majorité d’entre elles affirment que les préliminaires, un pénis proportionnel à la taille du corps de leur partenaire, et ses qualités personnelles – comme la beauté ou la personnalité – jouent un rôle crucial dans l’obtention de leur orgasme. Comme quoi, la taille ne fait pas tout.

Big Boss G5 by Fun FactoryEn ce qui vous concerne, si vous êtes convaincue que c’est la taille qui compte, BonbonRose vous suggère le Big Boss G5 by Fun Factory, le vibromasseur réaliste imposant qui comblera les femmes.

Photos: Shutterstock / Creativestockphoto / Bonbonrose

Nigel de BonbonRose