Les clichés d’une soirée entre filles

Votre copine Justine vous appelle: Samedi soir c’est soirée filles. Enfin une bonne occasion pour vous d’enfiler cette robe trop courte qui vous fait passer pour une fille facile et de payer trop cher l’entrée d’une boîte parce que le videur vous a trouvée moche. Retour sur les clichés qui font d’une soirée entre filles, une vraie soirée entre filles.

Les salutations

Ça y est, vous arrivez chez Justine et retrouvez vos deux autres copines d’enfance, sa sœur et sa collègue que vous ne connaissez pas mais que vous détestez déjà. L’occasion pour vous de vous lancer dans des salutations exagérées sur un ton de voix assez proche de l’ultrason pour attirer tous les chiens du quartier.

L’apéro

On parle de trucs de filles et on fini par en dire beaucoup trop sur beaucoup trop de monde. Vous remarquez que la collègue de Justine et vous avez une ennemie en commun, ce qui suffit à vous lier d’amitié.

Il est l’heure d’aller en boîte

Vite, il faut arriver avant 23h pour avoir l’entrée gratuite. Vous arrivez à l’entrée de la boîte, le videur baraqué laisse passer le groupe de filles devant vous mais vous force à payer l’entrée. Vous mettrez ça sur le dos de la sœur de Justine qui vous a fait arriver en retard à cause de son talon cassé mais tout le monde sait qu’il est 22:55 et que vous ressemblez juste toutes à une troupe de clowns indépendants.

 

En boîte

Vous entrez en boîte et vous vous perdez toutes dans une foule de bras moites et de mains qui vous frôlent les fesses.
Vous avez besoin d’aller aux toilettes et mettez une soixantaine de minutes à atteindre le trône. Vous avez de la peine à viser parce que vous devez tenir dans cette position étrange de semi tabouret dont les femmes ont le secret pour ne pas risquer de frôler le siège. En sortant des toilettes, vous croisez cette fille aléatoire que vous ne reverrez jamais et décidez, dans un élan de gentillesse, de la complimenter sur sa robe que vous n’aimez même pas.
Ensuite, vous vous regardez dans le miroir et…

Il est l’heure de rentrer

Vous décidez d’arrêter le massacre et de vous enfuir avant que votre robe en sequins super cheap ne se transforme en haillons et vous et vos copines prenez la dure décision de rentrer. Le lendemain vous avez mal aux pieds et un marteau piqueur dans la tête,mais l’important est d’avoir passé une bonne soirée entre filles.

En y repensant, ça nous rendrait presque nostalgique. Alors si vous aussi cet article vous a donné envie d’organiser une soirée entre fille réussie contactez Bonbonrose, on a une certaine expérience en la matière.

Image