Essayage de lingerie de St-Valentin: la technique pour survivre?

C’est bientôt la St-Valentin et comme toutes les filles qui prévoient de s’envoyer en l’air ce soir là, vous allez, pour une fois dans l’année essayer de faire correspondre votre soutien-gorge et votre string en vous achetant une parure sexy. Comme vous voulez faire les choses bien pour ne pas risquer de ressembler au rôti ficelé que fait votre belle mère le dimanche, vous allez entrer dans une boutique de lingerie. 

La lingerie

Avec du noir vous aurez l’air d’avoir de la classe et avec du rouge, du caractère. Peu importe ce que vous choisissez, vous ne risquez pas de faire d’erreur étant donné que vous n’avez ni l’un ni l’autre.

La vendeuse

Vous étiez tellement absorbée par le choix d’une couleur appropriée à votre teint blafard que vous n’avez pas vu la vendeuse s’approcher sournoisement de votre oreille afin de vous poser la question fatidique.
Avez-vous besoin d’aide? Ça c’est une bonne question et vous la remerciez de vous l’avoir posée. Non.

En vrai, vous ne savez pas du tout ce que vous voulez, ni pour le modèle, ni pour la couleur, ni même pour votre vie en général. 
C’est là que la vendeuse fera la chose que toutes les vendeuses font: Tenter de deviner votre taille de soutien-gorge, ne pas y arriver et finir par vous lancer au visage une taille au bol.

L’essayage

Vous avez réussi à semer la vendeuse en vous cachant dans une cabine d’essayage. Vous l’entendez vous attendre derrière le rideau et vous ne savez pas comment lui échapper. Pas de fenêtre, pas de bouche d’aération. Trop tard, elle a déjà ouvert le rideau affichant votre cellulite découverte à tout le magasin et va se lancer dans un pelotage d’ajustement de nichons dont vous vous seriez bien passée. Alors que cette expérience de palpage mammaire commence à ressembler à votre premier rendez-vous avec Thomas, votre flirt d’adolescente, la vendeuse saura vous rendre plus mal à l’aise encore en détaillant devant le miroir le moindre défaut de votre physique ingrat.

Le passage à la caisse

Puisque vous n’avez aucun caractère, vous allez sans doute acheter cette parure qui ne vous va pas et souffrir d’un choc post-traumatique lorsque vous repasserez devant cette boutique ou que vous entendrez le bruit d’une caisse enregistreuse. Bref, votre vie est fichue.

 

Pour ne pas risquer de gâcher votre existence toute entière à cause d’une petite culotte, pensez aux soirées lingerie Bonbonrose et découvrez à quoi ressemble un ensemble qui vous va vraiment et que vous pourrez porter sans avoir honte parce qu’au moins vos copines (objectives) vous auront vue avant.