Ce que vous avez dit seulement parce que c’était la journée de la femme

Chaque année, le 8 mars, c’est la journée de la femme et c’est comme ça depuis 1913 (avant, il y en avait déjà eues mais ça a été dur de se mettre d’accord sur la date à cause du jour de lessive de chacune ). L’occasion pour vous de vous transformer en une féministe du dimanche et de partager sur votre profil des citations qui n’intéressent personne. Petit retour sur ce que vous avez dit simplement parce que c’était la journée de la femme.

« Non mais ça va pas espèce de trou du c**! »

Ça c’est ce que vous avez dit quand ce type vous a demandé si la place était libre à côté de vous dans le métro. Deux siècles de discrimination de la femme et on veut s’asseoir maintenant hein!

 

« C’est la journée de la femme, co*****! »

Ça, c’est ce que vous avez dit à votre collègue  quand il a voulu payer une tournée après le travail. Ben oui, une femme indépendante ça paie ses propres verres. A bas les a priori selon lesquels l’homme paie et la femme profite ouaaaais! Du coup, la note est pour vous. Vous étiez déjà bien pauvre mais ça en valait la peine. 

« T’as un problème en****?! »

Ça c’est quand votre collègue Karen a voulu aller utiliser les toilettes des hommes avec son urinoir Pipi-Up pour montrer qu’elle en avait aussi dans le caleçon et qu’elle a crié des insultes à ce type qui utilisait le pissoir d’à côté. Lui, vous allez l’attendre à la sortie et lui faire sa fête comme des vrais mecs que vous êtes.

« Je vais pas faire la vaisselle aujourd’hui!J’suis pas ta p***? »

C’est ce que vous avez dit à votre mec qui vous a fait à dîner parce que toute la journée, il s’est senti coupable d’exister. Mais vous voyez clair dans son petit manège, tout est fait pour vous pousser à reprendre votre rôle devant l’évier. Vous avez l’impression d’être extra lucide! Conspiration! Tous les hommes se liguent contre vous et ça depuis la nuit des temps!

« Eh me***! »

Ça c’est ce que vous vous êtes dites à vous-même lorsque vous avez réalisé qu’ aujourd’hui c’était la journée de la femme et pas celle de la folle hystérique. Vous en avez encore loupées, des occasions de vous taire aujourd’hui, mais cette fois vous avez une excuse; vous êtes une femme.