Qu’est-ce que la virginité tardive?

Perdre sa virginité, une étape importante autant pour les hommes et que pour les femmes. Une étape qui introduit de nombreuses questions : Est-ce le bon moment ? Suis-je assez désirable ? Saurais-je m’y prendre ? Pour certaines personnes, ce questionnement retarde le moment fatidique et la perte de virginité devient une peur.  La pression du temps, le regard des autres et le sentiment de honte font de la virginité un fardeau. Cette virginité tardive n’a pas de définition précise : il n’y a pas d’âge limite pour entrer dans la virginité tardive… Cela devient un problème à partir du moment où c’est une souffrance pour l’individu. Que cette virginité soit choisie ou subie, elle devient très souvent un poids dans notre société actuelle hypersexualisée. On se sent différent, à côté de la plaque, mais aussi en retard. Les amis se mettent en couple, se marient, ont des projets d’enfants. En plus de la honte et de la gêne, il y a un fort sentiment de solitude et de manque de tendresse.

Cette virginité tardive touche autant les hommes que les femmes, même si elles sont légèrement plus nombreuses. Les femmes se comparent à leurs amies et se sentent mises à l’écart, les hommes se sentent moins virils. A partir d’un certain moment, l’inquiétude cède la place à la phobie : Saurais-je faire ? Comment le dire ?  Suis-je normal ?

LIRE LA SUITE